Le choc des Titans : Fly d’Avepoint vs MigrationWiz de BitTan 

Saviez-vous que nous avons abandonné MigrationWiz (BitTitan) au profit de Fly (AvePoint) il y a plusieurs mois ? On vous explique tout dans cet article. Pas de grand bla-bla, juste le retour de notre équipe technique sur les projets clients.

Pour les lecteurs pressés, le résumé est disponible à la fin de l’article.

Phase I : Le constat

Tous les mois, nous sommes sollicités pour migrer de nouveaux clients vers Office 365 (tenant à tenant, depuis OVH, Gmail, …) et, on doit l’avouer, on avait nos petites habitudes avec MigrationWiz depuis plusieurs années. C’était plutôt simple et efficace pour migrer des boites aux lettres.

Vous nous voyez venir ?

Les usages de sites Sharepoint et d’équipes Teams sont en pleine expansion (bonne nouvelle, ce sont de très bons outils pour le collaboratif), mais quand nous avons commencé à les migrer eux aussi, ce fut le début des ennuis (ça va niveau teasing ?). L’élément déclencheur qui nous a fait remettre l’outil en question est une migration chez un client qui avait plus d’un million de documents à migrer sur un seul site Sharepoint (oui, vraiment). 

Nous avons rencontré 2 soucis majeurs :

Au problème ci-dessus, vous ajoutez le coût exorbitant des licences MigrationWiz pour Sharepoint (une licence par tranche de 50 Go à migrer) et là, il était grand temps de se poser des questions.

Phase II : L’étude technique

En échangeant avec la DSI de notre client Baker Tilly, ils nous ont parlé de l’éditeur Avepoint avec lequel ils travaillaient pour la sauvegarde Microsoft 365. Ils en étaient très satisfaits. Et devinez quoi, Avepoint propose aussi un outil pour la migration de données vers Microsoft 365. On a donc décidé de prendre contact avec eux. Ils ont une présence en France : cela a aidé à avancer rapidement grâce à notre partenaire Arrow.

Puisque nous possédons notre propre infrastructure en Datacenter, on a tout de suite été séduits par la solution On-Premise qui nous assurait :

A cela s’ajoutent :

Le choix de l’équipe technique a été rapide : On forme l’équipe sur ce nouvel outil et on arrête d’utiliser MigrationWiz.

Seul bémol technique (qui n’en est pas un pour le moment, mais il faut être fairplay) : MigrationWiz est capable de migrer vers Google, alors que Fly ne migre que vers Microsoft 365. Sauf qu’actuellement, on est experts M365, donc Fly nous convient très bien !

Phase III : La bonne nouvelle (quand la technique et les finances se rencontrent)

La cerise sur le gâteau a été le coût du licensing, beaucoup plus avantageux avec Fly qu’avec MigrationWiz.

Pour vous donner une idée de la différence de prix, voici comment ça fonctionne.

Chez MigrationWiz, il faut des licences :

(En gros : pour un seul site SharePoint de 200 Go, on doit acheter 4 licences. Il nous est arrivé de devoir acheter une dizaine de licences pour un seul site Sharepoint, à plusieurs dizaines d’euros, ça commence à faire cher pour le client.)

Côté Fly, c’est une licence par utilisateur à moins de 10€ HT, et c’est tout ! Peu importe les volumétries, le nombre de sites Sharepoint ou d’équipes Teams. Ce qui compte c’est le nombre d’utilisateurs et basta. 

Allez, puisqu’il faut être objectif, il y a bien un inconvénient à Fly : la licence est mensuelle, là où il n’y avait pas de limite de durée côté MigrationWiz. Il faut donc s’assurer que le projet ne dure pas plus d’un mois, ou lotir les utilisateurs sur des projets plus conséquents pour que chaque utilisateur soit migré dans une fenêtre de 1 mois max.

Pour vous donner un ordre d’idée, nos projets de migration durent en moyenne :

Phase IV : Le gros +

Tellement gros qu’il a été aussi un élément décisif dans notre changement d’outil : le nombre de sources pris en charge par Fly. Pour être plus clairs et concis, on vous met un visuel qui récapitule bien le sujet : 

Vous l’aurez compris, Fly est capable de prendre en charge une belle diversité de sources : 

Office 365 of course, Slack, Dropbox, les serveurs de fichiers locaux, Google et Box.

On a pu réaliser un projet de migration de Dropbox vers Sharepoint. Ça fonctionne très bien !

En résumé, vous l’aurez compris : on a eu un gros coup de cœur pour Fly d’Avepoint, et on est ravis d’avoir opté pour cette nouvelle solution de migration ! 

On a gagné en souplesse et on a amélioré nos performances avec une solution sur laquelle nous avons pleinement la main, installée sur notre infrastructure à Nantes. Et surtout, nos clients ont fait des économies sur leurs licences tout en conservant une sérénité pendant la migration. Qui dit mieux ?

 En résumé :